DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Recours constitutionnel de Madrid contre la résolution indépendantiste catalane


Espagne

Recours constitutionnel de Madrid contre la résolution indépendantiste catalane

Le chef du gouvernement conservateur espagnol, Mariano Rajoy l’a annoncé officiellement ce mercredi à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire après l’adoption lundi d’une résolution inédite lançant le processus de rupture avec l’Espagne en vue de la création d’une république indépendante au plus tard en 2017.

“Ce que nous demandons, c’est la suspension de cette résolution et de ce que dit cette résolution. Mais un parlement peut évidemment approuver dans le cadre de ses propres compétences les résolutions qu’il estime opportunes et concrètes. Ceci est un recours contre une résolution qui viser à liquider l’unité de l’Espagne”, affirme Mariano Rajoy.

Mariano Rajoy entend défendre avec détermination “l’unité et la souveraineté de l‘État espagnol qui ne peut être ni désunie ni amoindrie. Il s’agit de respecter la loi et quiconque ne la respecte pas, perd sa légitimité”.

Processus d’indépendance sur fond de législatives cruciales

Le recours a été déposé devant la Cour constitutionnelle et Mariano Rajoy, en campagne pour les législatives du 20 décembre veut aller vite.

Lundi, 72 députés indépendantistes sur 135 avaient adopté le texte lançant “le processus de création d’un État catalan indépendant prenant la forme d’une République”. Et le président régional catalan sortant, Arthur Mas de réaffirmer “que personne ne peut stopper la volonté d’un peuple qui avance résolument vers un avenir meilleur. Aucune poursuite, aucune menace, aucune crainte”. Le bras de fer se durcit politiquement et sur le plan institutionnel.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Slovénie ferme sa frontière avec la Croatie