DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Nations Unies redoutent un génocide au Burundi

Les Nations Unies veulent éviter le pire au Burundi, un pays déchiré par les violences depuis la réélection du président Nkurunziza. Le Conseil de

Vous lisez:

Les Nations Unies redoutent un génocide au Burundi

Taille du texte Aa Aa

Les Nations Unies veulent éviter le pire au Burundi, un pays déchiré par les violences depuis la réélection du président Nkurunziza. Le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité une résolution appelant au dialogue d’urgence entre l’opposition et le pouvoir. Le texte propose également de renforcer la présence de l’ONU sur le terrain, ce qui pourrait se traduire par le déploiement de Casques Bleus.

Point of view

Les Nations Unies ont un ensemble d'outils à leur disposition comme les sanctions ou le maintien de la paix, qu'elles peuvent utiliser.

“Dans le pire des cas, c’est un génocide qui pourrait se profiler au Burundi, souligne l’ambassadeur britannique Matthew Rycroft. Nous devons donc faire tout notre possible pour empêcher cela. Et les Nations Unies ont un ensemble d’outils à leur disposition comme les sanctions ou le maintien de la paix, qu’elles peuvent utiliser.”

Les violences au Burundi ont fait 240 morts depuis l’annonce fin avril de la candidature de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat présidentiel, jugé anticonstitutionnel par l’opposition. Plus de 200.000 personnes ont depuis quitté le pays, où les scènes de pillage se multiplient.

Dans ce contexte, l’Union européenne a décidé d‘évacuer les familles et personnels non-essentiels de sa délégation diplomatique. De son côté, la Belgique a conseillé à ses ressortissants de partir.