DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bamako : des témoins racontent

C’est au petit matin que les terroristes ont frappé. Venus à bord d’une voiture munie d’une plaque diplomatique pour ne pas éveiller les soupçons

Vous lisez:

Bamako : des témoins racontent

Taille du texte Aa Aa

C’est au petit matin que les terroristes ont frappé. Venus à bord d’une voiture munie d’une plaque diplomatique pour ne pas éveiller les soupçons, ils ont tiré sur les gardes à l’entrée et fait irruption dans le hall. Rassemblés dans un complexe sportif, ceux qui en ont réchappé racontent. Cet homme a assisté à une exécution :

“ Ce matin, vers 6h50, ils sont venus vers la rue du collège Horizon, dit-il. Ils sont arrivés aux barrières et ils ont commencé à tirer sur la sécurité qui est là-bas, la société Escort qui était aux barrières. Ils ont commencé à tirer sur ces gens-là. Après ils sont entrés dans le hall. Ils ont commencé à tirer partout. Ils ont tué un Blanc. Ils l’ont égorgé et ils ont crié Allah Akbar. “

“ Au début, je pensais que c‘était des pétards ou quelque chose comme ça, explique un autre. Je ne pensais pas que c‘était une prise d’hotages. Ensuite ça a continué. On entendait l’alarme de l’hôtel. Moi je suis sorti à l’instant-même parce ce que je ne pensais pas que c‘était une prise d’otages. Je suis sorti pour aller au resto, j’ai pris le couloir et j’ai vu qu’il y avait beaucoup de fumée. Ensuite je suis retourné dans ma chambre pour rester là-bas et ensuite il y a les forces maliennes qui sont venues nous récupérer. “

Divers diplomates étrangers sont venus chercher leurs ressortissants qui seront rapatriés. Désormais, c’est un long travail d’enquête qui commence pour tenter d’identifier les assaillants.