DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Corner: Madrid s'effondre, Leicester enchaîne


the corner

The Corner: Madrid s'effondre, Leicester enchaîne

Cinzia Rizzi: Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle édition du Corner. Ce week-end a apporté son lot de surprises. Barcelone a conquis la forteresse Madrilène… D’une manière inédite depuis le 30 décembre 1990, le Real perdait ce jour ci 4-0 contre Osasuna. En Angleterre Liverpool se réveille et assomme Manchester City. Leicester en profite et prend la tête du championnat.

Scène d’humiliation à Madrid

Le Real serait revenu en cas de victoire à égalité de points avec le leader Barcelonais. Bien au contraire, c’est un vrai cauchemard qu’ont vécu les Galácticos devant leur public, battus 4-0 par des champions d’Europe déroutants de facilité.

L’Uruguayen Luis Suárez et son coéquipier Neymar font la fête. Le brésilien, auteur d’un but, est le meilleur réalisateur de la Liga avec 12 unités… Devant Suárez, auteur d’un doublé. Le dernier but est inscrit par Iniesta, impérial.

Le match a été l’occasion pour le quadruple ballon d’or argentin Lionel Messi de signer son grand retour, 2 mois après sa blessure au genou. Il réalise 34 passes en 33 minutes.

Leicester assume

Une 4ème victoire d’affilée, et voilà que Leicester City s’empare de la tête de la Premier League. Le club promu il y a deux ans à peine confirme son excellent début de saison, par une nouvelle victoire sur la pelouse de Newcastle, 3-0.

Les Foxes comptent la meilleure attaque du championnat, en grande partie grâce à l’international anglais Jamie Vardy, qui marque une nouvelle fois ce week-end. Les autres réalisations sont signées Ulloa et Okazaki.

Attention le calendrier du nouveau leader s’annonce moins favorable le moins prochain.

Manchester City rate le coche

Le onze mancunien s’est complètement effondré à domicile face aux reds de Liverpool. Score final 4-1, un match qui s’est vite emballé: 3-0 à la demi-heure de jeu, grâce notamment à un but contre son camps du français Elaquim Mangala, (auteur d’une triste prestation ce jour, tout comme son partenaire en défense Bacary Sagna), et deux buts signés Coutinho et Firmino.

Un sursaut d’Agüero avant la pause ne résoud pas le problème de City, qui concède même un ultime but à la 80ème minute, sur une grosse frappe de Skrtel.

Au classement City est 3ème à 1 point de Manchester United et à deux longueurs de Leicester.

Up and Down

Le premier protagoniste de notre baromètre hebdomadaire n’est autre que l’homme clé de la réussite de Leicester en Premier League. Qui sont les autres autres nominés de la semaine?

Jamie Vardy, bien sur. L’international anglais a égalé le record de Van Nistelrooy, seul joueur jusqu’ici à avoir marqué lors de 10 matchs consécutifs en premier league. Le réalisateur n°1 de la PL (loin devant avec 13 buts) aura l’occasion de battre le record du hollandais ce week-end, lors de la récéption du Dauphin, Manchester United.

A la hausse également cette semaine, Gianluigi Buffon. Le portier de la Juventus a soufflé ce samedi ses 20 bougies en Serie A. Le 19 Novembre 1995, il faisait ses premiers pas dans la cage de Parme, à l‘âge de 17 ans. Auteur d’un match incroyable, il surmonte pendant 90 minutes les assauts de Weah, Biaggio et Simonel pour n’encaisser aucun but. L’histoire se répète ce week-end puisque Gigi ne laisse rien passer ce samedi, face au même adversaire: Le Milan AC.

A la baisse ce week-end, les supporters du Panathinaïkos, qui se sont tristement donnés en spectacle ce samedi, avant la récéption du club rival, l’Olympiakos. Un derby qui sera finalement reporté par l’arbitre, suite à des affrontements entre des supporteurs et la police, devant le stade Apostolos Nikolaidis d’Athènes, en amont de la partie. La pelouse a même ensuite été envahie par les supporters, furieux de la décision de l’arbitre, et de nouvelles violences ont eu lieu contre des stadiers.

Road to Euro: La panenka

C’est Antonin Panenka qui marque le pénalty crucial qui permet le sacre de la Tchécolsovaquie lors de l’Euro 1976. La façon dont il tire son pénalty sera, dans les années qui suivent, immitée par de nombreux joueurs. Mais pas tous ne parviennt à reproduire sa magie…

La panenka est une manière de frapper les pénaltys inventée par le Tchèque Antonín Penenka, qui exhibe sa technique lors en finale de la coupe d’Europe UEFA en 1976. Elle trompe le gardien de but Sepp Maier, et permet dans la foulée à la Tchécoslovaquie d‘être sacrée championne d’Europe. Après cette tonitruante première, la panenka n’a été tentée qu’en de rares occasions, la plupart du temps par des joueurs hautement respectés, pouvant se permettre de rater un penalty d’une telle manière.

On peut se tromper…

Les plus grands clubs d’Europe vont s’affronter ce mardi et mercredi pour une place dans le Top 16 de la ligue des champions. Voici les pronostics de l‘équipe sport de la rédaction. Envoyez-nous les votres sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #TheCornerScores.

FC Barcelona 2-1 AS Roma
Bayern Munich 4-1 Olympiacos
Manchester United 1-1 PSV Eindhoven
Juventus 1-0 Manchester City

Des hommages un peu partout en Europe

La semaine passée nous terminions notre édition sur l’hommage rendus par les anglais à Wembley aux victimes de attentats en France. Aujourdh’hui encore nous souhaitons vous laisser sur ces émouvantes images, tournées sur les différentes pelouses européeennes, autour desquelles la Marseillaise a su rassembler tout le monde sous un même drapeau.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the corner

The Corner : les 24 pays qualifiés pour l'Euro