DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sebastian Coe soupçonné de conflit d'intérêts

Période délicate pour la Fédération internationale d’athlétisme entre les scandales de dopage, les soupçons de corruption et les accusations de

Vous lisez:

Sebastian Coe soupçonné de conflit d'intérêts

Taille du texte Aa Aa

Période délicate pour la Fédération internationale d’athlétisme entre les scandales de dopage, les soupçons de corruption et les accusations de conflit d’intérêts.

Président de l’instance pendant 16 ans, jusqu’en août dernier, Lamine Diack a été mis en examen par la justice française pour “corruption passive et blanchiment aggravé”.

Avec deux de ses fils, le dirigeant sénégalais aurait réclamé de l’argent à des athlètes russes pour passer sous silence leurs contrôles positifs.

Selon l’Agence mondiale antidopage, la Russie avait mis en place un système organisé et le laboratoire de Moscou aurait détruit 1417 échantillons suspects.

Comme si cela ne suffisait pas, c’est maintenant le successeur de Lamine Diack, le Britannique Sebastian Coe, qui est dans l’oeil du cyclone.

L’ancien champion olympique du 1500 mètres aurait fait du lobbying pour qu’Eugene, dans l’Oregon, obtienne l’organisation des championnats du monde en 2021.

La Fédération internationale les lui a attribué en avril dernier sans examiner d’autres candidatures, comme celle de Göteborg.

Or, Eugene abrite le siège de Nike, une marque dont l’un des ambassadeurs – détail troublant – est un certain Sebastian Coe.

Nike lui verse d’ailleurs 100.000 livres par an, soit 142.000 euros…