DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des échauffourés place de République à la veille de l'ouverture officielle de la COP21

Des échauffourées ont éclaté dimanche place de la République à Paris. Des dizaines de manifestants, encagoulés et vêtus de noir, ont jeté des

Vous lisez:

Des échauffourés place de République à la veille de l'ouverture officielle de la COP21

Taille du texte Aa Aa

Des échauffourées ont éclaté dimanche place de la République à Paris. Des dizaines de manifestants, encagoulés et vêtus de noir, ont jeté des projectiles sur les CRS qui avaient bloqué l’accès à la place.

Les forces de l’ordre ont d’abord répondu par des jets de gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes, avant de charger les manifestants.

Le mémorial improvisé au pied de la statue au milieu de la place en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre a été sérieusement abîmé dans les bousculades. Au moins cent personnes ont été arrêtées.

D’après la police, ils étaient au moins 4 500 à participer au rassemblement. Une chaîne humaine a relié la place de la République à Nation, sur le boulevard Voltaire. Un tracé qui correspond à celui de la manifestation initialement prévue.

Pour contourner l’interdiction de tout rassemblement dans le contexte post-attentats, le mouvement de mobilisation citoyenne Avaaz a collecté plus de quatre tonnes de chaussures qu’il avait disposées samedi matin place de la République à Paris. Un parterre symbolisant la détermination des gens à être malgré tout écoutés.

Les leaders mondiaux arrivent tour à tour à Paris pour l’ouverture officielle de la COP21 ce lundi. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et son homologue québécois sont allés devant le Bataclan, pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

La présidente du Chili Michelle Bachelet a, elle aussi, fait le déplacement. Trois de ces concitoyens sont morts au Bataclan.