DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture ce lundi à Paris de la très attendue COP21

Les représentants de 195 pays participent au Bourget à cette grande conférence internationale pour tenter de conclure un accord décisif pour limiter

Vous lisez:

Ouverture ce lundi à Paris de la très attendue COP21

Taille du texte Aa Aa

Les représentants de 195 pays participent au Bourget à cette grande conférence internationale pour tenter de conclure un accord décisif pour limiter à 2°C le réchauffement de notre petite planète bleue. Parmi eux, 150 chefs d‘État et de gouvernements dont le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre indien Narendra Modi. Une participation inédite, symbole de l’urgence à agir.

“Il vaut beaucoup mieux avoir un accord même si cet accord est insuffisant que pas d’accord du tout. Même si c’est vrai que la somme des intentions ne permettra pas, tout le monde le sait, de rester en deçà de l’objectif qui est de limiter le réchauffement à 2 degrés”, précise Jean-Pascal van Ypersele, climatologue et membre du Conseil fédéral belge du développement durable.

“Le monde économique se mobilise réellement aujourd’hui, le monde financier, ce qui fait que la décision politique est plus facile aujourd’hui ou moins difficile aujourd’hui qu’elle ne l‘était en 2009 à Copenhague”, affirme Pascal Canfin, conseiller climat pour le WRI, World Ressources Institute et ancien ministre français du développement.

Un peu plus de deux semaines après les terribles attentats meurtriers, la capitale française a été placée sous très haute surveillance et les rassemblements sont interdits en raison de l‘état d’urgence.

“Les négociations techniques ont débuté avec un peu d’avance par rapport au programme initial, il s’agit de se donner plus de temps et les moyens pour parvenir à un accord dans les délais fixés par les Nations Unies. Les 195 pays présents à Paris ont en effet jusqu’au 11 décembre pour parvenir à un compromis”, explique Grégoire Lory, notre envoyé spécial à la COP21.