DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

600 affiches détournées en réaction à la COP21


monde

600 affiches détournées en réaction à la COP21

Le groupe britannique Brandalism revendique, vidéos à l’appui, des détournements de publicités d’entreprises partenaires de la COP21. Le but est de faire passer un message simple et clair : comment faire évoluer la lutte contre le réchauffement climatique, avec des entreprises partenaires aussi polluantes? Pour cela, des affiches publicitaires sont remplacées par des affiches plus vraies que nature… avec un message légèrement modifié :

Ce n’est pas leur premier coup d’essai. La chaîne Youtube du groupe montre que des détournements du même genre ont déjà été effectués en 2014, revendiquant 365 détournements dans dix villes différentes.

Brandalism est un mouvement de révolte contre l’« invasion visuelle des géants médiatiques et de la publicité ». Créé en juillet 2012 en Grande-Bretagne, le groupe a pris de l’ampleur avec des artistes de plus de dix villes britanniques différentes qui ont intégré le mouvement. Pour certaines occasions, dont l’action phare de Brandalism en 2014, d’autres artistes les ont rejoints. C’est ainsi qu’en mai 2014, quarante artistes internationaux se sont liés pour faire des détournements de pub sur 360 panneaux.


Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les dirigeants du monde à Paris, au chevet de la planète