DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

COP 21 : négocations sur un faux rythme ?

Les pourparlers sur le climat patinent selon la France, qui appelle les négociateurs des 195 pays à hausser le rythme afin de ne pas compromettre l'objectif : un accord visant à limiter à 2 degré

Vous lisez:

COP 21 : négocations sur un faux rythme ?

Taille du texte Aa Aa

Les négociations sur le climat ne progressent pas assez vite. En tout cas, pas assez vite aux yeux de la France. Ce mercredi, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a donc appelé les négociateurs des 195 pays participant à la COP 21 à passer la seconde en vue d’un accord : “il faut accélérer le processus parce qu’il nous reste beaucoup de travail. Des formules de compromis doivent être dégagées le plus rapidement possible, les chefs d’Etat et de gouvernement nous ont donné lundi un mandat sans ambigüité, nous devons réussir et prendre les dispositions pour réussir”.

Point of view

Des formules de compromis doivent être dégagées le plus rapidement possible

Une inquiétude que ne partage pas Nigel Purvis : “on passe toujours par le pire avant d’arriver au meilleur, dédramatise celui qui fut négociateur pour les Etats-Unis. Les pourparlers vont caler, on aura l’impression que tout est perdu, mais c’est un classique,dit-il, et on arrivera probablement à un accord fort, avec des dispositions importantes qui constituent un véritable pas en avant”.

L’objectif est que les efforts consentis par les uns et les autres permettent de limiter à deux degrés le réchauffement de la planète. Il s’agit également d’inclure dans l’accord de Paris un mécanisme pour vérifier la mise en oeuvre de ces engagements.