DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle fermeture de mosquée dans le cadre d'une opération de police

Ce mercredi, les autorités ont fermé une mosquée à Lagny-sur-Marne, la troisième en l’espace d’une semaine. Les deux autres se trouvaient à

Vous lisez:

Nouvelle fermeture de mosquée dans le cadre d'une opération de police

Taille du texte Aa Aa

Ce mercredi, les autorités ont fermé une mosquée à Lagny-sur-Marne, la troisième en l’espace d’une semaine. Les deux autres se trouvaient à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, et à l’Arbresle, dans le Rhône. La fermeture de ce jour s’est accompagnée d’une vaste opération de police. Au terme de plusieurs perquisitions, 22 personnes ont été interdites de sortie de territoire, et neuf assignations à résidence d’individus radicalisés ont été prononcées. La police a trouvé un pistolet neuf millimètres appartenant à une personne qui a été immédiatement arrêtée, une école coranique clandestine, un disque dur caché, divers documents sur le Djihad, ainsi qu’une assurance-vie souscrite en 2012, selon le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve. Les autorités sont toujours à la recherche de Salah Abdeslam, dont le parcours se précise. Deux mois avant les attentats, le prinicipal suspect encore en vie aurait multiplié les déplacements en Europe. Il aurait été contrôlé en Grèce début août, avant de rallier l’Italie. Il aurait aussi été aperçu en Hongrie, puis en Autriche en septembre. Un itinéraire qui semble ‘confirmer son rôle logistique’:
http://www.lesoir.be/1058698/article/actualite/belgique/2015-12-02/salah-abdeslam-soupconne-d-etre-logisticien-en-chef-des-attentats-parisiens dans la préparation des attaques. L’homme a loué les voitures utilisées ce soir-là, et les chambres d’hôtel pour ses complices. L’hypothèse de son “retour en Syrie”:
http://www.dailymail.co.uk/news/article-3339462/Investigators-fear-Europe-s-wanted-man-Salah-Abdeslam-evaded-security-services-escaped-Syria.html a été évoquée.
A Luton, au Royaume-Uni, quatre hommes ont été interpellés ce mercredi, pour acte de terrorisme, indique Scotland Yard. Agés d’une trentaine d’années, ils sont soupçonnés de s‘être livrés à la préparation de nouvelles attaques.