DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La BCE muscle son action mais déçoit les marchés


économie

La BCE muscle son action mais déçoit les marchés

La Banque centrale européenne a ouvert encore plus grand les vannes du robinet monétaire ce jeudi. Confronté au risque déflationniste, son Président, Mario Draghi, a annoncé l’extension et la diversification du programme de rachat de dettes. Il sera prolongé de six mois au moins, jusqu’en mars 2017 et portera aussi sur les dettes des administrations locales et régionales.

La BCE a par ailleurs ramené son taux de dépôt de -0,2 % à -0,3 %, pour inciter les banques à investir leurs liquidités dans l‘économie réelle, avec notamment des prêts aux ménages et aux entreprises.

“ Les décisions prises aujourd’hui vont renforcer le dynamisme de la reprise économique en zone euro. Le Conseil des gouverneurs surveillera de près l‘évolution des perspectives de stabilité des prix et si nécessaire, il agira en mobilisant tous les instruments disponibles dans le cadre de son mandat pour maintenir un niveau approprié de politique monétaire accommodante,” a assuré Mario Draghi.

Mais le même Mario Draghi avait tant promis que ses annonces ont fait chou blanc sur des marchés qui espéraient une augmentation des volumes mensuels de rachat d’actifs, actuellement de 60 milliards d’euros. Résultat : l’euro s’est envolé contre dollar et toutes les places de la zone euro ont vu rouge. Le Cac40 comme le Dax ont clôturé en baisse de 3,58 %.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

France : le chômage au plus haut depuis 1997