DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

3.000 migrants "économiques" bloqués à la frontière greco-macédonienne


monde

3.000 migrants "économiques" bloqués à la frontière greco-macédonienne

La situation demeure extrêmement tendue à la frontière entre la Grèce et l’ex-Répubique yougoslave de Macédoine, où des milliers de migrants patientent depuis des jours, voire des semaines, dans l’espoir de continuer leur route vers l’Europe occidentale.

Seules les personnes venant de pays en guerre, comme la Syrie, l’Irak ou l’Afghanistan, sont autorisées à rentrer, les autorités macédoniennes refusant l’accès aux migrants dits “économiques”. Ils seraient environ 3.000 dans ce cas, principalement originaires d’Iran, du Pakistan, du Bangladesh ou du Maroc à être bloqués, dans le froid, à la frontière. La mort par électrocution d’un Marocain, la veille, avait entraîné des heurts avec les forces de l’ordre.

Afflux de migrants en Méditerranée

Par ailleurs, en Méditerranée, les garde-côtes italiens ont annoncé avoir intercepté une dizaine d’embarcations avec près de 2.000 migrants, la plupart originaires d’Afrique subsaharienne. Compte tenu des bonnes conditions météos, d’autres arrivées sont prévues dans les prochains jours.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des inondations meurtrières dans le sud de l'Inde