DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La mode entre le Pakistan et l'Italie


le mag

La mode entre le Pakistan et l'Italie

En partenariat avec

Une interprétation orientale des toiles du Rembrandt était cette année sur le podium de la Fashion Week du Pakistan.

La styliste Nilofer Shahid explique avoir trouvé l’inspiration dans les peintures baroque du maître hollandais.

Nilofer Shahid est l’une des designers les plus connues du Pakistan et elle est connue dans le monde entier pour ses collections qui, le plus souvent, évoquent la culture du Pakistan et ses racines afghanes et turques.

C’est un sonnet en ourdou qui a inspiré la collection de Zaheer Abbas, un autre styliste de la Pakistan Fashion Week. Le poème s’intitule “Le souffle d’un nouveau jour” et le designer utilise pour ses modèles une palette de blancs, de noirs et de tons pastel.

Umar Sayeed est un autre jeune styliste qui commence à faire son nom au Pakistan dont la collection est elle aussi marquée par le pastel de ses modèles.

Quant à Zainab Chottani a intitulé sa collection s’intitule en ourdou “Dil-Rubba”, “La bien-aimée” en français. Ce sont des modèles dessinés pour des jeunes femmes fiancées. Zainab Chottani s’emploie à rapprocher les époques et les styles pour dessiner une des modèles à la fois modernes et traditionnels.

Retour en Europe où Chanel s’est délocalisée dans les studios italiens de la Cinecitta pour son défilé annuel des Métier d’Art.

Une rue de Paris a été reconstituée dans les célèbres studios de cinéma romains pour un défilé très parisien : talons hauts et silhouettes ajustées pour des tonalités dans les nuances du noir et blanc.

Le directeur de la maison Chanel Karl Otto Lagerfeldt était à Rome pour présenter cette collection.

Plus d'infos:
Prochain article

le mag

Ilhan Ersahin, un artiste polyvalent sur la scène de Rabat