DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : un sondage prévoit la défaite des Le Pen aux régionales


France

France : un sondage prévoit la défaite des Le Pen aux régionales

En France, la victoire de l’extrême-droite dans deux grandes régions semble loin d‘être acquise. Marine Le Pen, présidente du Front National et sa nièce Marion Maréchal-Le Pen sont sorties en tête dimanche dernier du premier tour des régionales, respectivement dans le “Nord-Pas-de-Calais-Picardie” et en “Provence-Alpes-Côte d’Azur”.

Pour la première fois, ce parti est arrivé en première position dans quatre autre régions, la droite n‘étant en tête que dans quatre et la gauche dans trois.

“Parle-t-on du Christian Estrosi du présent, celui qui depuis quelques jours s’est transformé en candidat de la gauche, ou parle-t-on du Christian Estrosi du passé, qui lui, à l‘époque, voulait s’allier avec Jean-Marie Le Pen. En 1988, en 1991, en 1993, en 1998. Quel drôle de résistant”, a ironisé Marion Maréchal-Le Pen au sujet de son rival de droite Christian Estrosi, qui appelle notamment les électeurs de gauche, dont le candidat s’est retiré, à voter pour lui au second tour, pour “résister” au Front National.

Un sondage réalisé après le premier tour donne les deux candidates perdantes au second.

Partout en France, le premier tour a été marqué par une très forte abstention. Effrayés par les résultats, de nombreux électeurs ne pouvant voter dimanche font enregistrer des procurations.

“Je savais pas quoi voter, donc du coup, j’ai pas voté. Je me suis sentie un peu coupable”, confie une jeune fille dans la file d’attente d’un commissariat parisien.

“Si cela avait été la gauche et la droite au second tour, je ne me serai pas déplacé, mais là, c’est quand même un peu grave comme situation”, estime un autre électeur.

Tout dépend du report de voix d’entre-deux-tours. Contrairement à la droite, les socialistes au pouvoir ont appelé à voter pour le candidat en meilleure position pour faire barrage au Front National.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réfugié depuis un mois dans un temple, un syndicaliste coréen se rend à la police