DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les chiites d'Irak condamnent le déploiement turc vers Mossoul

Les tensions grimpent entre Ankara et Bagdad. L'Irak condamne le déploiement de troupes turcs dans le nord du pays, près de Mossoul.

Vous lisez:

Les chiites d'Irak condamnent le déploiement turc vers Mossoul

Taille du texte Aa Aa

Turcs et Irakiens se rencontrent pour tenter de désamorcer les tensions qui pourrissent leurs relations depuis une semaine. Au coeur du différend, le déploiement il y a quelques jours de plusieurs centaines de soldats et des chars turcs dans un camp non loin de Mossoul, ville contrôlée par l’Etat islamique.

La plus haute autorité chiite d’Irak, l’ayatollah Ali Sistani, a condamné ce déploiement sans l’accord de Bagdad.
Des militaires turcs y entraînent depuis déjà plusieurs mois, des peshmergas et des volontaires irakiens désireux de combattre Daesh.
Mais le gouvernement de Bagdad exige leur retrait et va porter l’affaire devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

Hors de question, répond le président turc Erdogan, qui insiste : ces troupes ne combattent pas, elles font de la formation et ne partiront pas.

Ankara répète que le camp de Bachiqa est situé tout près de Mossoul, et que c’est parce que la menace augmente que plus d’hommes sont déployés.

La question fera l’objet d’une réunion dans dix jours entre la Turquie, les Etats-Unis et la région autonome kurde d’Irak.