DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le fabricant du Nurofen sanctionné par la justice australienne pour "publicité mensongère"

Le géant britannique du médicament Reckitt Benckiser est accusé d'avoir vendu plus cher des variantes de son produit phare pour traiter des douleurs spécifiques alors que le principe actif est le

Vous lisez:

Le fabricant du Nurofen sanctionné par la justice australienne pour "publicité mensongère"

Taille du texte Aa Aa

Le fabricant britannique du Nurofen, le médicament anti-douleur, vient d‘être rappelé à l’ordre par la justice australienne pour “publicité mensongère”. Son tort : avoir vendu, plus cher, des variantes de son produit pour traiter des douleurs spécifiques comme le mal de dos ou les migraines, alors que le principe actif est le même.

Point of view

Les consommateurs ont de quoi être inquiets de savoir qu'une entreprise puisse tricher sur ses produits.

“Les consommateurs ont de quoi être inquiets de savoir qu’une entreprise puisse tricher sur ses produits. D’autant que, généralement, les grandes firmes, qui sont connues du grand public, suscitent la confiance des consommateurs, souligne Rod Sims, le chef de la Commission australienne de la concurrence et de la consommation, qui avait saisi la justice en mars.

Reckitt Benckiser, le fabricant du Nurofen, nie avoir délibérément cherché à tromper le consommateur.
Il devra retirer sous trois mois les déclinaisons de son produit phare en Australie et pourrait également écoper d’une lourde amende.