DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ecoles fermées aux Etats-Unis : vers la piste du canular ?

Etait-ce une fausse alerte ? Toute la journée à Los Angeles les écoles sont restées fermées, après l’envoi d’un e-mail parlant de sacs à dos avec des

Vous lisez:

Ecoles fermées aux Etats-Unis : vers la piste du canular ?

Taille du texte Aa Aa

Etait-ce une fausse alerte ? Toute la journée à Los Angeles les écoles sont restées fermées, après l’envoi d’un e-mail parlant de sacs à dos avec des explosifs posés dans plusieurs établissements. Près de 640 000 élèves sont restés chez eux.

Mais pour le FBI il s’agirait d’un mauvais canular. Les autorités locales ont tenté de justifier leur décisions.

Eric Garcetti, maire de Los Angeles : “Nous sommes ici parce que notre première tâche est d’assurer la sécurité des habitants dans la ville. C’est facile pour les gens de tirer des conclusions hâtives, mais je sais que ce que les gens croient dans les premières heures, n’est pas nécessairement la réalité plusieurs heures plus tard. Nous allons continuer à espérer que ce n’est rien et que nos enfants pourront être de retour à l‘école demain.”

A New-York, la même menace a été reçue, mais les autorités ont tout de suite affirmé qu’elle n‘était pas sérieuse. L‘écriture même était douteuse. Près d’un million d‘élèves, sont restés en classe, sans danger selon les autorités.

Bill Bratton, chef de la police de New York: “L’e-mail qui a été reçu à New York est similaire, presque exactement le même qu‘à Los Angeles. Nous ne voyons pas cela comme une menace terroriste crédible, et nous étudions la piste du canular.”

Les écoles de Los Angeles ont été fouillées, en vain pour l’instant, par la police. Le FBI enquête sur l’origine de ces intimidations. Le maire de New-York a affirmé qu’il ne fallait pas sur-réagir.