DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Victime du ralentissement chinois, Prada déçoit


entreprises

Victime du ralentissement chinois, Prada déçoit

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Prada vertement sanctionné à la bourse de Hong-Kong sur les résultats décevants de son troisième trimestre achevé fin octobre. La griffe italienne a vu son bénéfice net chuter de 38 % sur un an à 46,5 millions d’euros. Les analystes en attendaient 60. A cette annonce, le titre a décroché de 7 %.

“ Prada est la dernière victime du ralentissement chinois,” estime Richard Hunter, responsable actions chez Hargreaves Landsdown. “ Ses ventes asiatiques ont tendance à s’affaiblir depuis un moment. Mais il est rare de voir une marque haut-de-gamme telle que Prada être sanctionnée à ce point sur les marchés uniquement parce qu’elle n’a pas été à la hauteur des attentes, bien que, d’un point de vue plus global, c’est le jeu des investisseurs actuellement. “

Prada a souffert de la dévaluation du Yuan cet été, qui a dissuadé les achats de produits de luxe étrangers. La griffe s’est engagée à augmenter ses prix en Europe pour compenser le recul de ses ventes en Asie.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Design automobile : Pininfarina passe sous pavillon indien