DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Troupes turques en Irak : Ankara condamnée par la Ligue arabe


Egypte

Troupes turques en Irak : Ankara condamnée par la Ligue arabe

Réunion d’urgence ce jeudi de la Ligue arabe au Caire. Les pays arabes ont condamné le déploiement militaire turc dans le nord de l’Irak.
Début décembre Ankara a dépéché 150 à 300 soldats dans un camp militaire pour y former des combattants et des volontaires dans le cadre de la lutte contre l’Etat Islamique. Une intervention dénoncée par l’Irak devant le conseil de sécurité de l’ONU.

“Nous soutenons la requête de l’Irak et ceci reflète la grande solidarité arabe avec les irakiens, a déclaré le secrétaire général de la ligue arabe. Nabil Elaraby a appelé la Turquie au retrait immédiat de ses forces militaires en Irak et au respect de la frontière internationale reconnue entre les deux pays.”

Samedi dernier la Turquie avait déjà fait un pas en arrière en annonçant vouloir retirer ses troupes d’Irak. Le président américain Barak Obama avait clairement demandé à Ankara d’apaiser les tensions avec Bagdad.

L‘éventualité d’une réponse militaire de l’Irak contre la Turquie reste peu probable à ce stade. Et cela pour au moins deux raisons explique notre correspondant Mohammed Shaikhibrahim. D’abord parce que le pays doit déjà faire face à Daesh sur plusieurs fronts et ensuite parce que le pays reste profondément divisé sur le plan politique. C’est la raison pour laquelle l’Irak a choisi la voie diplomatique pour mettre fin à cette crise.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une énorme fuite de méthane dans les hauteurs de Los Angeles