DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le chef de l'Etat Islamique vise l'Arabie Saoudite et Israël


monde

Le chef de l'Etat Islamique vise l'Arabie Saoudite et Israël

Alors que l’ONU prévoit d’ouvrir les négociations entre le régime de Damas et l’opposition syrienne le 25 janvier, la guerre continue par images interposées en Syrie.

La guerre des images

D’après les auteurs d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, plus d’une centaine de véhicules auraient été détruits par des frappes aériennes russes dans la banlieue nord d’Alep : des camions mais aussi des voitures de civils, d’après les vidéastes amateurs.

Le ministre russe de la Défense a lui divulgué des images de frappes. D’après Moscou, les raids ont été menés près de la frontière avec la Turquie sur les routes illégales de convoi de pétrole. Près de 2000 camions citernes conduits par des jihadistes de l’Etat islamique auraient été touchés.

Le message d’al-Baghdadi vise l’Arabie Saoudite et Israël

Malgré la multiplication des frappes, le groupe Etat Islamique “se porte toujours bien”, c’est ce qu’a déclaré son chef, Abou Bakr al-Baghdadi dans un message audio de 24 minutes partagé sur les réseaux sociaux.

“Plus les nations s’acharnent sur [l’Etat Islamique], plus sa certitude de la victoire donnée par Allah grandit, et aussi la certitude qu’il est sur le droit chemin”, a-t-il ajouté.

Premier enregistrement depuis 7 mois

Cet enregistrement de 24 minutes est le premier en sept mois et a été partagé sur les réseaux sociaux, selon le site américain de surveillance des réseaux jihadistes SITE.

Il survient alors que l’EI subit des revers militaires en Syrie et en Irak. Dans cet enregistrement, Baghdadi critique la vaste coalition de 34 pays dont la création a été annoncée par l’Arabie saoudite le 15 décembre pour “combattre le terrorisme”.

Le chef de l’EI, qui dans ses enregistrements passés s’est attaqué de manière virulente à Ryad, a appelé les Saoudiens à “se soulever” contre ses dirigeants.

Baghdadi a menacé d’attaquer Israël, affirmant que l’EI “n’avait pas un instant oublié la Palestine”.

La première et dernière apparition publique de Baghdadi avait eu lieu à l‘été 2014 dans la ville irakienne de Mossoul.

La bataille de Ramadi plus compliquée que prévue pour les forces irakiennes

En Irak, les jihadistes de l’Etat Islamique tiennent toujours leur bastion de Ramadi. Les forces irakiennes peinent à avancer. Elles sont freinées par des explosions de voitures piégées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La géométrie variable des relations turco-kurdes