DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Belgique - Pays-Bas : leur frontière évolue pour la première fois depuis 1843


Pays-bas

Belgique - Pays-Bas : leur frontière évolue pour la première fois depuis 1843

Il est très rare que cela se passe de façon pacifique : la Belgique et les Pays Bas ont décidé de modifier leur frontière commune. Une toute petite partie du territoire belge, située entre les villes de Visé et Maastricht, va être cédée aux Pays-Bas car sa situation topologique a évolué et elle est devenue une véritable zone de non-droit.

La Meuze, au cours des années, a fait de cette petite bande de terre de 14 hectares une presque-île, rattachée par la terre aux Pays-Bas mais toujours sous contrôle belge. La police belge doit s’y rendre par bateau.

Jean-François Duchesne, commissaire de police :
“ Des passants ont un jour trouvé un corps sans tête, un cadavre décapité, et donc évidemment les passants ont alerté les autorités néerlandaises qui ont dit que c‘était un territoire belge, donc on a dû se déplacer sur les lieux avec tout l’attirail nécessaire, le procureur du roi, le médecin légiste, le laboratoire de la police judiciaire, par bateau, on a dû faire des aller-retour. Ce n‘était, en effet, vraiment pas très pratique.”

La zone est en plus devenu un havre de paix pour les dealers.

Les deux parlements devraient approuver ce leg territorial en 2016, entérinant ce premier changement de frontière depuis 1843.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bruxelles et Paris : feux d'artifice annulés