Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Chine : disparitions mystérieuses d'éditeurs à Hong Kong

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP, Reuters
Chine : disparitions mystérieuses d'éditeurs à Hong Kong

<p>Inquiétude à Hong Kong, après la disparition du responsable d’une maison d‘édition mercredi dernier. Lee Bo y est connu pour publier des ouvrages critiques interdits en Chine continentale. Avant lui, quatre de ses collègues avaient déjà mystérieusement disparu mi-novembre.<br /> Leurs proches y voient la marque de Pékin et affirment que les cinq disparus sont détenus sur le continent. L’<span class="caps">ONG</span> Human Rights Watch dénonce “un effort concerté des autorités de Chine continentale pour empêcher certains livres politiques de passer de Hong Kong en Chine. “ Les autorités, elles, restent silencieuses.</p> <p>“ S’ils n’ont arrêté personne, qu’ils viennent le dire, réclame Avery Ng,vice-président de la Ligue des Sociaux-Démocrates. Mais la réalité, c’est que les polices chinoise et hongkongaise n’ont pas répondu à ces questions. Pour la liberté de presse et d’expression, c’est cette répression silencieuse qui est la plus effrayante.”</p> <p>Depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, Hong Kong bénéficie d’un statut d’autonomie. L‘île a conservé sa liberté d’expression et accueille de nombreux dissidents. Mais Pékin tente peu à peu de reprendre la main. </p> <p>Ce dimanche, une foule d’universitaires et d‘étudiants a manifesté contre la nomination à la tête de l’université de Hong-Kong d’un président soutenu par la Chine communiste.</p>