DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Le prix à payer sera élevé" : condamnation après l'essai nucléaire de Pyongyang


Corée du Sud

"Le prix à payer sera élevé" : condamnation après l'essai nucléaire de Pyongyang

Malgré le scepticisme et la surprise, la communauté internationale a immédiatement fait front commun pour condamner cet essai. Les grandes capitales sont ulcérées, les sanctions semblent avoir peu d’effet et les voisins de Pyongyang se disent inquièts pour leur sécurité. La présidente sud-coréenne ne mache pas ses mots et promet des répercussions : “Si cet essai est confirmé dit Park Geun-Hye, il peut bouleverser le paysage sécuritaire dans le nord-est de l’Asie et changer fondamentalement la nature de la question nucléaire en Corée du Nord. Notre gouvernement doit maintenant prendre des mesures décisives contre les provocations supplémentaires de Pyongyang et travailler avec la communauté internationale pour assurer que le pays isolé paie le prix de son dernier essai nucléaire.”

Tokyo parle de “grave défi” aux efforts pour enrayer la prolifération de l’armement nucléaire. _“La réponse du Japon sera ferme y compris au Conseil de sécurité de l’ONU, en coopération avec les États-Unis, la Corée du Sud, la Chine et la Russie” dit le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Une réunion d’urgence du Conseil de sécurité est prévue dans la journée à New York. La France parle de “violation inacceptable”, Washington de “provocations” du régime auxquelles les Etats-Unis répondront “de façon appropriée”.
Même Pékin, principal allié diplomatique et commercial de Pyongyang, exhorte “ la Corée du Nord “à tenir son engagement de dénucléarisation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réactions hostiles après l'essai nord-coréen