DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentats de Jakarta : des cibles pour terrifier la population


Indonésie

Attentats de Jakarta : des cibles pour terrifier la population

Ce matin dans l’un des quartiers les plus animés de Jakarta, au moins deux kamikazes ont actionné leur ceinture d’explosifs. Des actes qualifiés de “terroristes” par le président Joko Widodo. En déplacement dans la province de Java, le chef de l’Etat est immédiatement revenu dans la capitale. “En tant que pays, nous ne devrions pas être effrayés par ce qui est arrivé, cet acte de terreur. Nous devrions rester calme parce que tout sera sous contrôle.”

Une terrasse de café prisée par les touristes mais aussi par les habitants de la capitale indonésienne, un fast food,
selon la police les assaillants auraient voulu imiter ou répéter à l’identique les actions terroristes menées en novembre dernier à Paris. “Je suis entré dans le café, j’ai commandé mes boissons et je me suis assis là, vous pouvez encore voir ma tasse raconte un habitant de Jakarta. Environ 10 minutes plus tard, vers 10h20, j’ai entendu l’explosion. Je suis sorti et quand je suis arrivé à la voiture là-bas, je entendu une seconde explosion. Alors j’ai courru plus loin, et j’ai entendu la troisième explosion.”

Les autorités avaient annoncé il y a quelques semaines avoir déjoué un attentat suicide projeté pour le Nouvel An.
Les attaques de ce jeudi confirment les craintes de l’Indonésie : que ses ressortissants ayant combattu dans les rangs du groupe Etat islamique ne tentent d’organiser des violences une fois rentrés au pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Avalanche des Deux Alpes : les élèves de l'établissement lyonnais sous le choc