DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le combat d'une veuve

Pour Marina Litvinenko, c’est la fin d’un long combat pour connaître la vérité sur la mort de son mari. Elle a toujours clamé que le Kremlin était

Vous lisez:

Le combat d'une veuve

Taille du texte Aa Aa

Pour Marina Litvinenko, c’est la fin d’un long combat pour connaître la vérité sur la mort de son mari.
Elle a toujours clamé que le Kremlin était responsable de son empoisonnement. Cette enquête britannique vient donc conforter sa certitude.

“Je tiens à dire que c’est un jour extrêmement important pour nous”, a-t-elle déclaré. “Parce que, tout d’abord, personne en Russie ne croyait que nous pourrions parvenir à un tel résultat. Même ici au Royaume-Uni, on pensait qu’il serait difficile de parvenir à une telle conclusion. Ensuite, je dis que ces gens qui ont commis des meurtres dans un pays étranger ne devraient pas être protégés pas leur pays sous prétexte que la constitution de ce pays n’applique pas l’extradition”, a-t-elle poursuivi.

Cette enquête publique établit seulement des faits et ne prononce aucune condamnation. Mais elle risque d’avoir de graves conséquences sur les relations entre la Russie et le Royaume-Uni.