Cet article n'est pas disponible depuis votre région

[Vidéo] Des footballeurs grecs organisent un sit-in en hommage aux réfugiés morts en Mer Egée

Access to the comments Discussion
Par Marie Jamet  avec AFP, REUTERS
[Vidéo] Des footballeurs grecs organisent un sit-in en hommage aux réfugiés morts en Mer Egée

<p>Un match de football en Grèce a été interrompu un court instant vendredi par un sit-in organisé par les joueurs afin de rendre un hommage émouvant aux réfugiés ayant perdu la vie en tentant de rejoindre des îles grecques en Mer Egée dans leur fuite de la Syrie ou l’Irak.</p> <p>Cette manifestation de solidarité s’est tenue juste après le coup d’envoi du match de deuxième division entre <span class="caps">AEL</span> Larrisa, jouant sur son terrain, et Acharnaikos. Alors que l’arbitre venait de siffler l’engagement, les 22 joueurs de terrain, mais aussi les entraîneurs, les arbitres et les remplaçants, se sont assis par terre “en mémoire des centaines d’enfants qui périssent chaque jour à cause de l’atroce apathie de l’UE et de la Turquie sur ce qui se passe dans la Mer Egée” </p> <p> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/HkCsY8Zadzo" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></p> <p><blockquote class="twitter-tweet" lang="en"><p lang="el" dir="ltr">Καθιστική διαμαρτυρία στο ΑΕΛ-Αχαρναϊκός για τα θύματα στο Αιγαίο <a href="https://t.co/GVxH07UWiC">https://t.co/GVxH07UWiC</a> <a href="https://t.co/SHzXPpzwrH">pic.twitter.com/SHzXPpzwrH</a></p>— <span class="caps">SPORT</span> 24 (@sport24) <a href="https://twitter.com/sport24/status/693128767384875008">January 29, 2016</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script><br /> </p> <p>Malgré les conditions hivernales et les restrictions imposées par certains pays européens, qui ont rétabli les contrôles à leurs frontières, les arrivées se sont poursuivies tout au long du mois de janvier, avec son lot de drame. Au moins 33 migrants ont trouvé la mort samedi dans un nouveau naufrage en mer Egée, lorsque l’embarcation a chaviré. Ce nouveau drame s’ajoute aux naufrages successifs ces derniers jours, où 24 migrants dont dix enfants étaient morts noyés jeudi.</p> <p> <blockquote class="twitter-tweet" lang="en"><p lang="en" dir="ltr">Greek soccer players stage sit-down to protest treatment of Syrian refugees <a href="https://t.co/wRO1dEN4dD">https://t.co/wRO1dEN4dD</a> via youtube</p>— rachelswan (@rachelswan) <a href="https://twitter.com/rachelswan/status/693301027521495040">January 30, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Ce sit-in s’est tenu 24h après que le Comité International Olympique (<span class="caps">CIO</span>) a annoncé que la flamme olympique des Jeux de Rio de Janeiro passerait par un camp de réfugiés à Athènes, portée par un réfugié. Elle sera allumée dans la ville grecque antique d’Olympe le 21 avril avant de s’envoler pour le Brésil douze jours plus tard. Le <span class="caps">CIO</span> a, par ailleurs, annoncé que les athlètes de haut niveau sans pays à représenter seront autorisés à participer aux Jeux sous l‘étendard des Jeux Olympiques.</p>