DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ankara annonce des investissements dans le sud-est kurde et refuse l'idée de négocier avec le PKK


Turquie

Ankara annonce des investissements dans le sud-est kurde et refuse l'idée de négocier avec le PKK

Le Premier ministre turc promet d’investir 8 milliards d’euros pour reconstruire le sud-est du pays qui est dévasté par des mois d’affrontements entre l’armée et les combattants du PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan.

En déplacement dans la région dans la ville de Mardin, Ahmet Davutoglu a parlé de “faire pousser un jardin de roses sur les cendres de là où le feu est passé.”

“Nous allons rétablir l’ordre public” prévient-il. “Quiconque menace l’ordre public, pour quelque raison que ce soit, en sera absolument empêché. Qu’il s’agisse de Daech, qui exploite le sunnisme conservateur, qu’il s’agisse de l’organisation séparatiste PKK, qui abuse les citoyens kurdes, ou du Front révolutionnaire de révolution du peuple avec les Alaouites.”

Ahmet Davutoglu écarte toute idée de reprise d’une reprise des pourparlers avec les rebelles kurdes et précise que son plan prévoit notamment d’encourager les investissements pour relancer l‘économie et l’agriculture dans la région.

Depuis l‘été dernier les combats récurrents ont fait de nombreux morts et selon les ONG les déplacés se comptent par dizaines de milliers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des agriculteurs grecs neutralisent la "route des Balkans"... pour défendre leurs retraites