DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Lien entre le virus Zika et d'autres syndromes neurologiques ?


monde

Lien entre le virus Zika et d'autres syndromes neurologiques ?

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L‘épidémie de virus Zika qui continue d’inquiéter, notamment en Amérique du Sud. Ainsi au Brésil et en Colombie, les autorités se penchent sur plusieurs cas de morts suspectées d‘être en lien avec Zika. Les personnes décédées souffraient du syndrome neurologique de Guillain-Barré, une maladie auto-immune inflammatoire du système nerveux. Il s’agissait de patients qui avaient également contracté le virus Zika.

D’ordinaire, nous avons entre 25 et 30 cas par an sur l’ensemble du département de Norte de Santander. Or là, nous avons eu 30 cas en à peine un mois et demi. Il y a donc une multiplication presque par 10 du nombre de cas.Dr. Jaime Lizarazo, neurologue colombien

220 000 militaires brésiliens mobilisés

Tous les pays de la région ont engagé des opérations de fumigation, la diffusion de produits insecticides, censés éradiquer les moustiques, car c’est un de ces moustiques qui est le vecteur du virus.
Au Brésil, près de 220.000 militaires sont mobilisés ce samedi pour faire du porte-à-porte.

Ce pays est le plus touché par l‘épidémie du virus Zika. Et les autorités redoutent que la situation ne s’aggrave encore.

Il y a un risque pour l’Etat de Rio, mais aussi plus largement, pour tout le pays, et même pour toutes les zones tropicales. En fait, ce virus Zika constitue une urgence de santé publique et cela appelle une action concertée comme cela a déjà été engagé par le gouvernement. L’idée, c’est de passer deux fois dans chaque logement, dans chaque bâtiment, pour aider la population, et faire cela d’ici à la fin du mois de mars.Alexandre Chieppe, sous-Secrétaire à la Santé pour l’Etat de Rio de Janeiro

Pas de vaccin dans l’immédiat

Actuellement, une quinzaine de laboratoires mènent des recherches pour élaborer des vaccins, car pour l’heure, il n’en existe pas.
Mais d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il faudra sans doute attendre encore plus d’un an, avant que des essais cliniques à grande échelle soient menés.

Pour aller plus loin

>> “Zika, le virus en voie de mondialisation”, article du Figaro, à lire ici

>> “Microcéphalie et maladie à virus Zika: réponses aux questions des femmes”, par l’OMS, à lire ici

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le pape François au Mexique, après une rencontre historique avec Cyrille