DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : démission d'une figure du Parti populaire


Espagne

Espagne : démission d'une figure du Parti populaire

Une démission bien embarrassante pour le Parti populaire en Espagne : celle d’Esperanza Aguirre, présidente de la section madrilène du PP, la formation politique du Premier ministre sortant Mariano Rajoy. Sur fond de soupçons de financement illégal de parti, elle a présenté sa démission ce dimanche.

“Ceux qui étaient responsables des affaires économiques (du parti) ne sont plus là. je n’ai jamais eu à signer quoi que ce soit sur ce compte en banque, je n’ai jamais signé de contrat, je n’avais pas de carte de crédit. Je n’ai aucune responsabilité dans ces actions qui apparaissent ces jours-ci mais j’assume ma responsabilité politique”.

Sa démission intervient après une perquisition jeudi dans les locaux du PP et de nouvelles révélations sur des financements illégaux. L’aristocrate de 64 ans, ancienne ministre et présidente du Sénat, s’est fait surnommer la “comtesse de la corruption” par Pablo Iglesias, le leader de Podemos.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le retour à la sérénité, enjeu de la présidentielle en Centrafrique