DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GP de Dusseldorf : L'Europe contre-attaque

Les Asiatiques avaient tout raflé lors du premier jour du Grand Prix de Düsseldorf. La deuxième journée est marquée par le sursaut de l’Europe, qui

Vous lisez:

GP de Dusseldorf : L'Europe contre-attaque

Taille du texte Aa Aa

Les Asiatiques avaient tout raflé lors du premier jour du Grand Prix de Düsseldorf. La deuxième journée est marquée par le sursaut de l’Europe, qui remportent trois des quatre médailles d’or.

Hommes

-81kg
Le Belge Joachim Bottieau conserve son titre chez les – 81 kg. Pourtant il n’a pas pu compter sur le soutien du public, face à l’allemand Sven Maresch. C’est au cours de la dernière minute de lutte que Bottieau score Waza-ari sur un osoto-otoshi, une projection qui lui assure une sélection aux Jeux Olympiques.

Dans la même catégorie un autre Allemand prend une médaille, celle de bronze. Dominic Vessel était mené d’un waza-ari, mais il égalise en envoyant au tapis le Georgien Giorgi Papunashvili, puis prend l’avantage pour Yuko. Il met fin au combat, en effectuant un ura-nage qui lui vaut un deuxième waza-ari, synonyme de ippon et donc de victoire à une minute de la fin du combat, dans une salle en ébullition.

-73kg
Le seul judoka asiatique a être sacré ce samedi n’est autre que le terrible Ono Shohei, le prodige de 24 ans remporte sa finale dans un style purement japonais, il vient faucher la cuisse de l’Azeri Orujov Rustam, (le vainqueur du dernier Grand Prix de La Havane). Avec cet uchimata c’est la prise favorite du nippon, pour waza-ari. Le champion du monde en titre des -73kg, vainqueur sur ce même tatami en 2015 envoi un message clair à ses futurs adversaires olympiques.

Femmes

-70kg
Chez les femmes, Bernadette Graf remporte la médaille d’or dans la catégorie -70kg. L’Autrichienne terrasse la tenante du titre Japonaise Arai Chizuru en finale d’un sauvage Ura Nage en contre, projection par le dos, pour ippon au bout de 65 secondes de combat. Graf qui avait gagné le Grand Prix d’Ulan-Bator l’an dernier rajoute avec style une médaille à son palmarès.

-63kg
Les Européens en remettent une couche chez les -63kg, l’or revient à la Slovaque Tina Trstenjak, sacrée championne du monde l’an dernier à Astana face à la française Clarisse Agbegnenou. En finale elle inflige la Britannique Alice Schlesinger cette immobilisation, pour ippon au bout de trois minute de combat. Schlesinger la tenante du titre se console avec un ticket pour les Jeux de Rio.

La surprise du jour
La surprise de ce deuxième jour, c’est la contre-performance d’Antoine Valois-Fortier, le canadien médaillé de bronze olympique et double médaillé aux championnats du monde des -81kg, qui concède son premier combat par ippon face au Colombien Pedro Castro

L’image du jour
L’image du jour c’est ce geste de Rustam Orujov, l’Azeri envoie dans les airs le Mongole Khadbaatar Narankhuu, avec maîtrise et détermination.

Le Grand Prix de Düsseldorf continue ce dimanche, on monte encore en poids, 5 finales sont au programme.