DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Arco Madrid : la grande foire de l'art contemporain


le mag

Arco Madrid : la grande foire de l'art contemporain

En partenariat avec

L’Arco est une des plus grandes foires d’art contemporain. Basée à Madrid elle célèbre cette année sa 35ème édition. Pour l’occasion pas de pays invité mais des artistes de différentes générations à qui on a demandé de raconter leur propre expérience à l’Arco.

Aaron Moulton, commissaire ARCO 2016 : “On voit à l’Arco des choses que l’on n’aime pas et on voit aussi des choses que l’on aime. Cela vous force en tant que professionnel mais aussi en tant que consommateur d’art de voir où en sont vos goûts. De nombreuses foires comme Frieze présentent une sorte de moyenne. Elles montrent un peu ce qui est à la mode. Je pense qu’elles ne vous poussent pas vraiment à voir quelque chose de spécial.”

Après l’arrivée de rivales comme Art Basel Miami, ou encore SP Arte à Sao Paulo ou Maco à Mexico, l’Arco cherche à mieux s’implanter et envisage de s’installer aussi à Lisbonne où elle se déclinera en mai prochain.

Cristina Guerra, Cristina Guerra Art Gallery : “La Grande-Bretagne se trouve au milieu, et ils entretiennent de très bonnes relations avec l’Amérique du Nord. Nous pouvons faire la même chose avec l’Amérique du Sud, avec l’Afrique. L’Arco, ici à Madrid et à Lisbonne peut devenir cette plate-forme entre le Nord et le Sud.”

Née au début des années 80 l’Arco s’inscrivait alors dans une Espagne de la Movida en plein bouillonnement culturel et politique… mais si l’an dernier l‘événement a été la foire d’art la plus courue au monde le marché national espagnol est lui très faible. Il ne s‘était élevé alors qu‘à 2%.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Le palmarès des Oscars : la part belle à "The Revenant", "Spotlight" et "Mad Max"