Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Avtovaz : le PDG Bo Andersson poussé vers la sortie

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Avtovaz : le PDG Bo Andersson poussé vers la sortie

<p>Le suédois Bo Andersson, premier étranger à la tête du constructeur automobile russe Avtovaz, a été contraint à la démission. </p> <p>Dans la foulée de la prise de contrôle du constructeur par Renault-Nissan en 2014, l’ancien militaire avait lancé des réformes brutales, voulant faire table rase du passé soviétique d’Avtovaz.</p> <p>Bo Andersson a supprimé 13 000 postes, trop lui reprocheront certains. </p> <p>Ces réformes ont payé : productivité et qualité sont en hausse.</p> <p>Mais la récession a provoqué une chute des ventes en Russie, de l’ordre de 30 % en 2015. </p> <p>L’an dernier, le constructeur a triplé ses pertes financières par rapport à 2014.</p>