Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Nouvelle vague de violences en Israël en marge de la visite de Joe Biden

Access to the comments Discussion
Par Ariane Tilve  avec agences
Nouvelle vague de violences en Israël en marge de la visite de Joe Biden

<p>Un touriste américain a été poignardé à mort par un Palestinien, hier à Tel Aviv, en marge de la visite du vice-président des États-Unis. L’assaillant, âgé d’une vingtaine d’années, a également blessé 12 personnes sur le front de mer à Jaffa, à seulement une quinzaine de minutes à pied du Centre pour la paix du prix Nobel Shimon Peres qui recevait Joe Biden. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Biden arrive en Israël, au plus près d’un nouvel accès de violences <a href="https://t.co/SVA1JMAv6T">https://t.co/SVA1JMAv6T</a> <a href="https://t.co/m5JrEJ5Mcb">pic.twitter.com/m5JrEJ5Mcb</a></p>— Libération (@libe) <a href="https://twitter.com/libe/status/707313221116362752">8 mars 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Le vice-président américain n’est pas là pour parler du conflit israélo-palestinien, mais de la Syrie, qui est au cœur des préoccupations de Washington. Il doit d’ailleurs s’entretenir avec le Premier ministre israélien aujourd’hui à ce sujet. Joe Biden a néanmoins réaffirmé l’engagement des Etats-Unis à soutenir et à défendre la sécurité d’Israël. La situation ici est extrêmement tendue. Dans la seule journée d’hier, quatre Palestiniens soupçonnés d’attaques au couteau ont été abattus.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Israël. Journée sanglante après quatre attaques au couteau <a href="https://t.co/MX6O27rvQC">https://t.co/MX6O27rvQC</a> <a href="https://t.co/0IEGDyPhVw">pic.twitter.com/0IEGDyPhVw</a></p>— Ouest-France (@OuestFrance) <a href="https://twitter.com/OuestFrance/status/707281535326523392">8 mars 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Des violences qui ont fait au moins 28 morts côté israélien, et 184 côté palestinien, depuis le 1er octobre dernier.</p>