EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Nouvelle vague de violences en Israël en marge de la visite de Joe Biden

Nouvelle vague de violences en Israël en marge de la visite de Joe Biden
Tous droits réservés 
Par Ariane Tilve avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un touriste américain a été poignardé à mort par un Palestinien, hier à Tel Aviv, en marge de la visite du vice-président des États-Unis

PUBLICITÉ

Un touriste américain a été poignardé à mort par un Palestinien, hier à Tel Aviv, en marge de la visite du vice-président des États-Unis. L’assaillant, âgé d’une vingtaine d’années, a également blessé 12 personnes sur le front de mer à Jaffa, à seulement une quinzaine de minutes à pied du Centre pour la paix du prix Nobel Shimon Peres qui recevait Joe Biden.

Biden arrive en Israël, au plus près d’un nouvel accès de violences https://t.co/SVA1JMAv6Tpic.twitter.com/m5JrEJ5Mcb

— Libération (@libe) 8 mars 2016

Le vice-président américain n’est pas là pour parler du conflit israélo-palestinien, mais de la Syrie, qui est au cœur des préoccupations de Washington. Il doit d’ailleurs s’entretenir avec le Premier ministre israélien aujourd’hui à ce sujet. Joe Biden a néanmoins réaffirmé l’engagement des Etats-Unis à soutenir et à défendre la sécurité d’Israël. La situation ici est extrêmement tendue. Dans la seule journée d’hier, quatre Palestiniens soupçonnés d’attaques au couteau ont été abattus.

Israël. Journée sanglante après quatre attaques au couteau https://t.co/MX6O27rvQCpic.twitter.com/0IEGDyPhVw

— Ouest-France (@OuestFrance) 8 mars 2016

Des violences qui ont fait au moins 28 morts côté israélien, et 184 côté palestinien, depuis le 1er octobre dernier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des dizaines de milliers de manifestants anti-Netanyahu à Jérusalem

Benjamin Netanyahu dissout le cabinet de guerre israélien

Netanyahu dénonce les "pauses tactiques" proposées par Tsahal pour permettre l'acheminement de l'aide à Gaza