Cet article n'est pas disponible depuis votre région

EDF : la Cour des comptes pas convaincue par le projet d'Hinkley Point

Access to the comments Discussion
Par Euronews
EDF : la Cour des comptes pas convaincue par le projet d'Hinkley Point

<p>Nouveau coup dur pour <span class="caps">EDF</span>. La Cour des comptes émet de sérieux doutes sur la pertinence du projet de construction de deux <span class="caps">EPR</span> en Grande-Bretagne. Selon un rapport publié jeudi 10 mars par les Sages, les finances d’<span class="caps">EDF</span> sont très fragiles. La Cour critique l’expansion internationale hors de prix menée depuis les années 2000 par le groupe français. Le chantier d’Hinkley Point s‘élève à 24 milliards d’euros. L‘électricien participe à hauteur de 66,5 % (16 milliards d’euros), le reste allant à son partenaire chinois <span class="caps">CGN</span>. En cas de retard sur les délais, le surcoût serait à la charge d’<span class="caps">EDF</span>. Et la la Cour pointe du doigt les retards déjà constatés sur les autres réacteurs <span class="caps">EPR</span>, à Flamanville ou en Finlande.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="fr" dir="ltr"><span class="caps">EDF</span> : la Cour des comptes apporte son lot d'interrogations sur Hinkley Point <a href="https://t.co/Hp2sfaPXeb">https://t.co/Hp2sfaPXeb</a> <a href="https://t.co/BsVDfMMwdS">pic.twitter.com/BsVDfMMwdS</a></p>— Les Echos (@LesEchos) <a href="https://twitter.com/LesEchos/status/708057391791792129">March 10, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>avec afp</p>