DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Élections partielles en Allemagne : percée record des populistes de l'AfD


Allemagne

Élections partielles en Allemagne : percée record des populistes de l'AfD

Trois ans à peine après la création de leur parti, l’Alternative pour l’Allemagne, l’AfD entre dans les trois parlements régionaux renouvelés hier. Leur chef de file, Frauke Petry, a essentiellement fait campagne contre la politique d’asile du gouvernement.

“C’est la politique catastrophique de la chancelière Angela Merkel qui a ouvert les yeux des électeurs. C’est la seule raison pour laquelle nous entrons aux Parlements de tous les Länder. En Saxe-Anhalt, nous sommes même la seconde force politique.”

Pourtant, ce sont des partis dont la politique d’asile est tout aussi généreuse que celle de Berlin qui sont arrivés hier en tête de deux des scrutins. Les Verts resteront donc au pouvoir dans le Bade-Wurtemberg, avec plus de 30 % des suffrages, contre environ 27 % pour les chrétiens-démocrates de la CDU et plus de 15 % pour l’AfD.

En Rhénanie-Palatinat, la région de l’ancien chancelier Helmut Kohl, les sociaux-démocrates du SPD l’emportent avec 36 % des voix contre près de 32 % pour la CDU et plus de 12 pour les populistes, qui se classent ici troisièmes.

Ce scrutin sonne comme un vote sanction pour les Chrétiens-démocrates d’Angela Merkel. Il va aussi compliquer la tâche de la CDU, du SPD et des Verts pour bâtir des coalitions régionales stables.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Aqmi attaque une station balnéaire en Côte d'Ivoire, 16 morts