Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Turquie : un universitaire britannique expulsé pour ''propagande terroriste''

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP, AP
Turquie : un universitaire britannique expulsé pour ''propagande terroriste''

<p>La Turquie vient d’expulser un universitaire britannique accusé de ‘‘propagande terroriste’‘. Chris Stephenson résidait depuis 25 ans sur le territoire turc, où il enseignait à l’université Bilgi d’Istanbul. Il avait été interpellé mardi alors qu’il était venu apporter son soutien à trois universitaires turcs, récemment arrêtés pour avoir signé une pétition accusant l‘État de “massacre anti-kurdes” dans le sud-est du pays.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">British academic Chris Stephenson deported after 25 years in Turkey over ‘terror propaganda’ claim <a href="https://t.co/XrMm4iF5mf">https://t.co/XrMm4iF5mf</a></p>— Nicole Pope (@NicolePope22) <a href="https://twitter.com/NicolePope22/status/710385115650727936">17 mars 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Le professeur explique avoir été arrêté après que la police a retrouvé dans son sac une invitation pour les célébrations du nouvel an kurde : “C’est une invitation du <span class="caps">HDP</span>, le parti kurde pour célébrer Norouz, c’est tout, explique Chris Stephenson. Ils m’ont posé les questions que pouvez imaginer : est-ce un tract d’une organisation terroriste ? J’ai dit non, je ne soutiens pas le terrorisme. Je soutiens la paix toujours.”</p> <p>Après <a href="http://fr.euronews.com/2016/03/14/un-attentat-fait-au-moins-36-morts-a-ankara/">le nouvel attentat</a> de dimanche dernier, Ankara a promis d’intensifier la lutte contre les militants kurdes, y compris contre les intellectuels qui les soutiennent avec leur plumes, que le président Erdogan considère comme des “complices” des terroristes.</p>