DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Explosions à l'aéroport de Bruxelles : des témoins racontent


Belgique

Explosions à l'aéroport de Bruxelles : des témoins racontent

Les sirènes des voitures de police et des ambulances qui filent vers l’aéroport international de Bruxelles étaient incessantes ce matin tandis que des passagers amenés à voyager rebroussaient chemin sur la même route.

“Il y a eu trois déflagrations, témoigne l’un d’eux. Il y en a une qui a explosé juste au-dessus de nos têtes, on a vu le mur se fissurer, il y avait des gravats qui tombaient. La deuxième était beaucoup plus forte, même pas quinze secondes après. On a commencé à courir vers la sortie et c’est là qu’on a entendu une troisième. Les vitres ont explosé, on a senti une fumée noire et derrière il y avait des enfants. Des stewards étaient blessés, les gens sortaient… Il y avait une dame en face de moi qui était (grièvement blessée)…”

L‘évacuation de l’aéroport Zaventem de Bruxelles a commencé vers 9h30, soit une heure et demie après que les deux explosions ont retenti. Cet Espagnol arrivait tout juste sur les lieux :

“Quand on a ouvert la porte de l’autobus, on a entendu une très forte explosion. Et quand je suis descendu du bus, j’ai vu des vitres tomber. J’ai vu des gens courir. Sur le moment, j’ai été un peu sonné. D’abord, j’ai entendu parler d’une explosion de gaz. Mais, après, j’ai vu les militaires entrer à l’intérieur de l’aéroport. Tout le monde s’est mis à courir et moi aussi.”

Les explosions ont créé de nombreux dégâts. Des plafonds se sont effondrés, la façade du bâtiment est également dévastée, ce qui a alourdi le nombre de blessés.

“Près de trois heures après la première explosion, les voitures de police et les ambulances continuent d’arriver à l’aéroport, cet aéroport qui a été bouclé, mais d’où on continue de voir émerger des passagers en état de choc”, témoigne notre envoyé spécial à l’aéroport international de Bruxelles, Julian Gomez.

Voici une galerie de photographies sur les attentats de Bruxelles :

via GIPHY

Avec agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les larmes de Federica Mogherini après les attaques