DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Radovan Karadzic condamné pour génocide, il fait appel

Radovan Karadzic devrait passer le reste de sa vie derrière les barreaux. Il a été condamné à 40 ans de prison, moins les huit années qui se sont

Vous lisez:

Radovan Karadzic condamné pour génocide, il fait appel

Taille du texte Aa Aa

Radovan Karadzic devrait passer le reste de sa vie derrière les barreaux. Il a été condamné à 40 ans de prison, moins les huit années qui se sont écoulées depuis son arrestation. Ainsi en a décidé la Cour pénale internationale de la Haye après cinq ans de procès fleuve et un an de délibérations.

L’ancien chef politique des Serbes de Bosnie, connu aussi sous le nom de boucher des Balkans, a été reconnu coupable de 10 chefs d’accusation sur 11.

Il a notamment été reconnu pénalement responsable de génocide à Srebrenica pour le massacre de 8 000 musulmans.

Il a été reconnu coupable de crimes de guerre pour le siège de plus de trois ans et demi de Sarajevo et l’extermination de près de 12 000 personnes (dont 1 500 enfants).

Il a été reconnu coupable de vastes campagnes de persécutions, d’expulsions forcées de populations, d’actes inhumains, d’avoir terrorisé la population civile, d’avoir supervisé des attaques en violation des lois et coutumes de guerre, et il a été reconnu coupable de la prise d’otage de plus de 200 casques bleus et observateurs des Nations Unies en mai-juin 1995.

Par contre, le juge O-Gon Kwon ne l’a pas reconnu coupable de génocide dans 7 municipalités de Bosnie en 1992.



Réaction de Karadzic

Aujourd’hui âgé de 70 ans, Radovan Karadzic a assuré seul sa défense ou presque. Il considèrait ce procès comme “une farce”, il continue de se dire “homme de paix” et il croyait à son acquittement. Il s’est dit “déçu et étonné”, a assuré son conseilleur juridique Peter Robinson : “il pense qu’il a été condamné sur la base de déductions et va interjeter appel du jugement”.


Et les victimes ?

Les victimes de Bosnie attendaient beaucoup de ce procès. Une centaine d’associations avaient fait le voyage pour assister à la lecture du verdict. Pour elles, le principal enjeu de ce jugement était que l’accusation de génocide soit reconnue dans les municipalités autres que Srebrenica, mais la cour en a décidé autrement, reconnaissant en revanche des crimes contre l’humanité à Prior, Banja Luka et dans les cinq autres municipalités.




Pourquoi un procès historique ?

-Il est le plus haut responsable politique a être condamné en Europe par un tribunal international depuis les procés de Nuremberg contre les dignitaires nazis.

-C’est un procès fleuve : 5 ans de procès et un an de délibérations. Il a débuté en octobre 2009 et les plaidoiries finales ont été prononcées en octobre 2014.
Il a fallu 497 jours d’audience, les dépositions de 586 témoins, et au final, le dossier d’accusation fait trois millions de pages.

-L’ex-président yougoslave Slobodan Milosevic est mort en 2006 à La Haye avant la fin de son procès devant le TPIY et justice n’a donc pu être rendu au plus haut niveau.

-Cela fait 23 ans que le tribunal pour l’ex-Yougoslavie est en exercice.
Seul le procès de l’ex-chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic est encore en cours.