DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Des gouvernements incompétents" : la charge de la Turquie après les attentats de Bruxelles


Turquie

"Des gouvernements incompétents" : la charge de la Turquie après les attentats de Bruxelles

La Belgique ne connaissait pas les raisons de l’expulsion d’Ibrahim El Bakraoui de Turquie. Le pays est sur la défensive depuis qu’Ankara l’accuse d’avoir ignoré un avertissement concernant ce suspect des attentats.
Devant une commission d’enquête parlementaire, Didier Reynders, le chef de la diplomatie belge, explique ce qui s’est passé : “Une note datée du 14 juillet 2015 à 10h15 a été placée par le ministère des Affaires étrangères sur le portail électronique qui sert de canal de communication officiel avec les missions diplomatiques à Ankara. Cette note, rédigée en turc, informe l’ambassade qu’El Bakraoui est expulsé vers Amsterdam par un vol partant à 10h40 ce même jour sans mentionner les motifs de déportation.”

Autorités belges et européennes, le président turc Recep Tayyip Erdogan ne fait pas de distinction. Il fustige leur manque de réaction et leur laxisme : “De tels gouvernements incompétents ! Nous détenions cet homme à Gaziantep et nous l’avons expulsé. Nous l’avons renvoyé, mais ces messieurs n’ont pas fait ce qui était nécessaire et ont relâché ce terroriste. A présent, rendez des comptes ! Répondez à cela !”

Le président turc ne fait pas non plus de distinction entre les séparatistes kurdes du PKK et les combattants du groupe Etat islamique : ce sont tous dit-il des terroristes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Trois arrestations à Bruxelles liées à un projet d'attentat en France