DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mort du n°2 de Daesh, qui recule à Palmyre et autour de Mossoul

Le groupe État Islamique est sur le point de perdre la cité antique de Palmyre. La moitié de la ville syrienne est désormais contrôlée par l’armée de

Vous lisez:

Mort du n°2 de Daesh, qui recule à Palmyre et autour de Mossoul

Taille du texte Aa Aa

Le groupe État Islamique est sur le point de perdre la cité antique de Palmyre. La moitié de la ville syrienne est désormais contrôlée par l’armée de Bachar al Assad, appuyée depuis plusieurs jours par l’aviation russe.

“Nous avons libéré la citadelle, les djihadistes fuient en direction de Raqqa et Deir Ezzor”, affirme un militaire syrien.

L’État Islamique multiplie les revers. Un homme présenté comme le numéro deux de l’organisation terroriste, Abdel Rahmane al-Qadouli, a été tué par des frappes américaines, ce vendredi, selon le Pentagone.

Les djihadistes reculent aussi au nord de l’Irak. Leurs positions autour de Mossoul, la deuxième ville du pays et fief irakien de Daesh, sont attaquées par les forces pro-régime, appuyées par les Peshmergas et l’aviation de la coalition internationale menée par Washington.

Quatre localités ont été reprises ce jeudi dont Makhmur à 60km au sud de Mossoul. Mais la progression de l’armée Irakienne est gênée par les mines et les obstacles.

Ce mardi cinquante-et-une femmes et enfants de la minorité yézidi, proie récurrente des djihadistes, ont été libérés dans le cadre d’un échange de prisonniers entre Daesh et le PKK Kurde. Les hommes ont probablement été tués.