DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Prix de Samsun: les Françaises au top

Nouveau coup d‘éclat du judo français lors du deuxième jour de l‘étape turque du circuit mondial, le Grand Prix de Samsun. Les filles empochent deux

Vous lisez:

Grand Prix de Samsun: les Françaises au top

Taille du texte Aa Aa

Nouveau coup d‘éclat du judo français lors du deuxième jour de l‘étape turque du circuit mondial, le Grand Prix de Samsun. Les filles empochent deux des quatre médailles d’or de la journée.

-63kg femmes

Les bleus célèbrent dès la première catégorie du jour le sacre de Margaux Pinot. La Française de 22 ans bat en finale la Brésilienne Mariana Silva, pénalisée dans le golden score, après un yoko-tomoe-nage de Pinot. La française marque 300 points au ranking olympique, mais malheureusement pour elle le seul ticket pour Rio est déjà pris par sa compatriote Clarisse Agbegnenou n°2 mondiale de la catégorie.

-70kg femmes

Deuxième jour et deuxième finale 100% tricolore sur les tatamis turcs: Marie-Eve Gahié et Fanny-Estelle Posvite se rendent coup pour coup dans ce duel au sommet. Un shido partout, le combat part en golden score, et Posvite est encore poussé à la faute: elle devra se contenter de l’argent, comme il y a deux semaines à Tbilissi. Gahié, 19 ans à peine, prend l’or.

Quel athlète représentera la France aux JO dans la catégorie ? Le dilemme de la fédération sera cornélien, entre la championne du monde en titre Gévrise Emane et ces deux judokates de la jeune génération.

-73kg hommes

Dans la catégorie poids légers succès du Polonais de 22 ans Damian Szwarnowiecki. Il domine pour conclure le Nord Coréen Kim Chol Gwang, invité surprise de cette finale. Szwarnowiecki lance un ko-uchi-gari, un fauchage par l’intérieur, pour waza-ari à la mi-combat, et s’impose pour la première fois de sa carrière dans un tournoi majeur.

Le bronze échappe au français Guillaume Chaine, qui perd par ippon face au Portuguais Nuno Saraiva le combat pour la troisième place.

-81kg hommes

Les poids mi-moyens enfin avec la catégorie -81kg. Et là encore c’est la relève du judo qui montre les muscles: le jeune Bulgare n°10 mondial, Ivaylo Ivanov, est intraitable en finale face au sud-coréen Wang Ki-Chun, ex-champion du monde de la catégorie infèrieure. Il déséquilibre le vétéran Coréen,sur ce ko-uchi-gake aux limites de la zone de combat, pour Waza-ari. Ca suffit pour l’emporter.

A noter la médaille de bronze du Belge Joachim Bottieau, vainqueur du Grand Prix de Düsseldorf.

L’image du jour

L’image du jour c’est un mouvement réalisé à la perfection par Sergiu Toma, judoka des Émirats Arabes Unis. Le mérite est d’autant plus grandes que son adversaire n’est autre que le champion olympique en titre des -81 kg, le Coréen Jae-Bum Kim. Toma marque ippon et arrache la médaille de Bronze.

La surprise du jour

Deux surprises du jour, cette fois: la première c’est l’exploit de la Vénézuélienne de 19 ans Elvismar Rodriguez. Elle perd en demi-finale contre Marie Eve Gahié dans la catégorie -70kg mais se surpasse lors de la bataille pour la médaille de bronze, battant la chinoise Zhou Chao, 23ème mondiale et donc bien mieux classée qu’elle.

Rodriguez partage le bronze avec une autre latino-américaine, autre surprise de ce jour 2: Maria Perez, de Porto Rico, domine son dernier duel face à l’Ouzbek Gulnoza Matniyazova. C’est seulement sa deuxième médaille sur le circuit mondial, après une troisième place au Grand Prix de Miami 2013.

Fin du du tournoi ce dimanche, après le retour très attendu du numéro un mondial des poids lourds, Teddy Riner.