DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Palmyre : l'armée syrienne annonce la découverte d'un charnier

Cette fosse commune contiendrait une quarantaine de cadavres. Ils auraient été exécutés par les djihadistes de l'Etat islamique quand ces derniers contrôlaient la ville.

Vous lisez:

Palmyre : l'armée syrienne annonce la découverte d'un charnier

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, des responsables militaires affirment avoir découvert ce samedi à Palmyre un charnier contenant les corps d’une quarantaine de personnes.
La ville était aux mains du groupe Etat islamique depuis près d’un an.
Elle a été reprise par l’armée il y a quelques jours (voir ici).
Les dépouilles pourraient être celles d’officiers et de membres de leur famille exécutés par les djihadistes.

Le groupe Etat islamique contrôle une partie du territoire syrien, notamment dans le nord et l’est.

La coalition menée par les Etats-Unis a engagé depuis plusieurs mois des frappes aériennes contre des cibles du mouvement djihadiste en Irak et en Syrie.
Pas question d’intervenir au sol, pour le moment, mais cela n’empêche pas l’armée américaine d’entraîner des combattants en Irak.
C’est ce qu’a confirmé un porte-parole du Pentagone, le colonel Steve Warren.
Des dizaines de personnes reçoivent effectivement un entraînement. Cela s’adresse à des individus et non à des unités entières. On a identifié des personnes qu’on forme, qu’on entraîne. Et une fois opérationnelles, ces personnes réintègrent leurs unités de combat“, a-t-il précisé.

La semaine dernière, les Américains ont annoncé avoir tué le numéro 2 du groupe Etat islamique, qu’ils présentent comme étant le responsable financier de l’organisation terroriste (voir ici).

- avec agences