DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Panama Papers : des manifestants réclament la démission du Premier ministre islandais


Islande

Panama Papers : des manifestants réclament la démission du Premier ministre islandais

Le Premier ministre islandais se retrouve dans la tourmente, après les révélations des Panama Papers.
Sigmundur David Gunnlaugsson figure sur la liste des personnalités qui possèdent un compte offshore. Des révélations qui ont provoqué un véritable séisme politique en Islande. Ce lundi, à Reykjavik, plusieurs milliers de manifestants ont réclamé la démission du chef du gouvernement, sans succès pour l’instant. “Je ne vais certainement pas démissionner”, affirme le Premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson, “parce que que l’on a constaté que ma femme a toujours payé ses impôts. On constate aussi qu’elle a évité tout conflit d’intérêt, et n’a pas investi dans des compagnies islandaises”.
D’après les documents dévoilés par le consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), le chef du gouvernement islandais a possédé avec sa femme une société dans les îles Vierges britanniques, avant de lui céder ses parts en 2009 pour un dollar symbolique. Un fait qu’il n’a pas mentionné dans sa déclaration de patrimoine. L’opposition a déposé une motion de censure, qui doit être bientôt soumise au vote des parlementaires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Paris, Moscou et Washington appelle à la fin des combats dans le Haut-Karabakh