DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Déception à Kiev après le "non" des Néerlandais


Ukraine

Déception à Kiev après le "non" des Néerlandais

A Kiev, de nombreux Ukrainiens ont accueilli avec beaucoup de déception, voire de l’inquiétude, le non du référendum néerlandais à l’accord d’association entre leur pays et l’Union européenne.Un résultat considéré par beaucoup, ici, comme une défaite.

“C’est une grande déception, peut-être la plus grande de ces dernière années, explique l’analyste politique Yriy Panchenko. L’Ukraine et les Pays-Bas doivent désormais chercher un moyen qui permettrait à la fois de conserver cet accord d’association et fasse en sorte que l’Union européenne écoute les points de vue des électeurs.”

‘‘Je suis très triste parce que la polique a nui au destin de notre pays, explique cette Ukrainienne. Mon avenir, ma famille, mon pays seront peut-être en danger à cause de cela.’‘

Porochenko : ce non n’est pas un “obstacle” au rapprochement vers l’UE

En visite au Japon, le président ukrianien Petro Porochenko a tenu, de son côté, à minimiser le résultat de ce référendum : “Quelles que soient les circonstances, nous allons continuer à mettre en oeuvre l’accord d’association avec l’Union européenne, y compris l’accord de libre-échange, et l’Ukraine va poursuivre son rapprochement vers l’Union européenne.”

Dans un communiqué, le président ukrainien estime que le non des électeurs néerlandais est avant tout dirigé contre l’Europe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Dilma Rousseff : le risque d'une destitution prend forme