DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inde : au moins 107 morts dans l'incendie d'un temple hindou

Le temple de Puttingal Devi dans le sud-ouest de l’Inde n’est plus qu’un vaste champ de désolation. C’est ici dans la nuit de samedi à dimanche qu’au

Vous lisez:

Inde : au moins 107 morts dans l'incendie d'un temple hindou

Taille du texte Aa Aa

Le temple de Puttingal Devi dans le sud-ouest de l’Inde n’est plus qu’un vaste champ de désolation. C’est ici dans la nuit de samedi à dimanche qu’au moins 107 personnes ont péri suite à un gigantesque incendie causé par un feu d’artifice.
Une catastrophe qui aurait pu être évitée : le feu d’artifice n’avait pas été autorisé par l’administration locale.
Ce médecin est sans appel : “Les précautions de sécurité n’ont pas été prises correctement tout comme le gabarit des feux d’artifice : ils étaient surdimentionnés par rapport aux lieux”, explique-t-il.

Même si les incendies et les bousculades sont fréquents dans les temples hindous, quelques heures à peine après le drame, le Premier ministre indien a fait le déplacement et s’est rendu au chevet des blessés.
Le temple, situé dans l’Etat de Kerala, était bondé lors de l’accident à l’occasion des fêtes du Nouvel an hindou.

Outre les 107 victimes, dont les corps n’ont pas pu être tous identifiés, le bilan provisoire fait aussi état de quelque 350 blessés. Parmi eux beaucoup souffrent de graves brûlures.
Sur des images amateurs prises au moment du drame, il semble que des étincelles produites par le feux d’artifice soient retombés au sol provoquant plusieurs fortes explosions à l’origine de l’incendie.