DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : ascension et chute d'un golden-boy

Dans les années 1980, Mario Conde était le golden boy de la finance espagnole. Costumes élégants, cheveux gominés, il était à la tête de la banque

Vous lisez:

Espagne : ascension et chute d'un golden-boy

Taille du texte Aa Aa

Dans les années 1980, Mario Conde était le golden boy de la finance espagnole. Costumes élégants, cheveux gominés, il était à la tête de la banque Banesto et se présentait comme un symbole de réussite.

Aujourd’hui âgé de 67 ans, l’ex-banquier a été interpellé dans sa résidence madrilène. Il est soupçonné d’avoir rapatrié en Espagne des fonds détournés et dissimulés en Suisse. Il y en aurait pour 13 millions d’euros.

Déjà en 2002, Mario Conde avait été condamné à 20 ans de prison pour des détournements de fonds dans le cadre de la faillite frauduleuse de la Banesto en 1993. La banque avait du être mise sous tutelle après la découverte d’un trou de plus de 3 milliards et demi d’euros, dû en grande partie à des détournements de fonds colossaux.

Depuis 1994, entre détention provisoire et prison ferme, Mario Conde a passé près de 15 ans en prison.
Et avec cette interpellation, il pourrait bientôt y retourner.