DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Enquête sur la mort de Giulio Regeni : Le Caire assure de sa pleine coopération


Egypte

Enquête sur la mort de Giulio Regeni : Le Caire assure de sa pleine coopération

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Qu’est-il arrivé à Giulio Regeni ? L’Italie continue de réclamer la vérité sur la mort de l‘étudiant de 28 ans, dont le corps avait été retrouvé en bordure d’une autoroute, en banlieue du Caire. Il portait des traces de tortures. Rome a depuis rappelé son ambassadeur en Egypte pour protester contre la lenteur de l’enquête.

C’est dans ce contexte qu’une délégation égyptienne s’est rendue ce mardi au Parlement européen. Objectif : assurer les eurodéputés de l’entière coopération du Caire. “L’Italie est un pays ami de l’Egypte. Pourquoi les autorités égyptiennes, pourquoi un Égyptien, feraient-ils du mal à un Italien ? Nous n’avons pas en Egypte d’antécédents de tortures sur des visiteurs étrangers”, explique Ahmed Said, le chef de cette délégation.

À Rome, les soupçons se portent sur les services de sécurité égyptiens. Pour l’eurodéputé italien Gianni Pittella, la mort de Giulio Regeni ne doit pas rester sans réponse : “Je demande à la Commission européenne, comme l’a fait le gouvernement italien, de reconsidérer la relation avec l’Egypte. L’Egypte, sur un plan économique et géostratégique, est un partenaire important à la fois pour l’Italie et l’Europe, mais l’Egypte ne peut pas se permettre de ne pas respecter les droits de l’Homme.”

Étudiant à l’université de Cambridge, Giulio Regeni effecuait au Caire un mémoire sur les syndicats ouvriers en Egypte. Il avait disparu alors qu’il se rendait chez un ami. C‘était le 25 janvier, soit le jour du cinquième anniversaire du soulèvement contre Hosni Moubarak. La capitale égyptienne était alors placée sous haute sécurité.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie : un référendum pour décider de l'avenir des sites d'extraction offshore