DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un regard rare sur le métro de Pyongyang

C’est le métro souterrain le plus profond au monde, et pourtant l’un des moins utilisés par des touristes. Mais le photographe et auteur australien

Vous lisez:

Un regard rare sur le métro de Pyongyang

Taille du texte Aa Aa

C’est le métro souterrain le plus profond au monde, et pourtant l’un des moins utilisés par des touristes. Mais le photographe et auteur australien Elliott Davies a eu la chance de faire partie des premiers groupes d‘étrangers à se voir autoriser l’accès à ce réseau de transports en commun, et à nous faire partager son expérience.

Grâce à son site Earth Nutshell , Davies a posté des vidéos et des photos de ce qu’il appelle “l’un des plus mystérieux et l’un des plus beaux réseaux de transport de la planète”, situé à 110 mètres sous terre, qui fait aussi office d’abri atomique.

Seules des stations sélectionnées ont été ouvertes aux étrangers, mais les photos de Davies montrent un réseau propre, efficace, et entretenu, sur fond d’oeuvres et de musique à la gloire de la Corée du Nord.


Elliott Davies, originally from Hobart, Australia, says he wants to visit every country on Earth


The 110-metre trip down to the platforms can take up to four minutes


Elliott says he saw no evidence at all of graffiti


Each station is said to have a different theme, while all exhibit pro-regime mosaics



Portraits of Kim Jong-il and Kim Il-Sung can be found looking down at the passengers on all metro carriages

You can follow Elliott’s travels on his Earth Nutshell website, his Facebook page or on Twitter via @EarthNutshell