DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Autriche : l'extrême-droite aux portes de la présidence


monde

Autriche : l'extrême-droite aux portes de la présidence

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le candidat de l’extrême-droite Norbert Hofer est arrivé largement en tête du premier tour des élections présidentielles en Autriche. Ce vice-président du parlement âgé de 45 ans se veut le représentant de l’aile libérale du FPÖ. Il a particulièrement séduit les jeunes et a su surfer sur la crise des migrants et la montée du chômage dans ce pays prospère

“En tant que chef d’Etat, je dois être le président de tous les Autrichiens, mais cela ne signifie pas que je vais abandonner mes valeurs. C’est clair. J’ai mes opinions, et je vais les conserver”, a-t-il prévenu.

Il sera opposé au second tour à l‘écologiste Alexander van der Bellen. Les deux grandes formations sont éliminées d’entrée dès le premier tour, traduisant une profonde insatisfaction vis-à-vis du gouvernement du chancelier social-démocrate Werner Faymann.

“Je suis très triste du résultat. C’est un avertissement clair pour le gouvernement. Nous devons approfondir notre travail en commun et obtenir de meilleurs résultats”, a réagi le chancelier.

La fonction du président autrichien est essentiellement honorifique. Chef des armées, il peut aussi dans certaines circonstances dissoudre le Parlement, ce que Norbert Hofer a promis de faire en cas de victoire, si la majorité ne suivait pas ses recommandations sur le dossier des migrants.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Décès du chanteur Papa Wemba, victime d'un malaise en plein concert